Le photojournalisme dans le mariage – 4 jours avec Franck Boutonnet

Salut l’ami

Si tu suis un peu ma page Facebook ou mon Instagram, tu sais que j’ai récemment été visiter Berlin à l’occasion d’un formation « Mariage » organisée par Eyes In Progress, avec comme formateur Monsieur Franck Boutonnet.

Si tu ne suis pas ma page, je t’invite fortement à le faire avant de continuer la lecture de ce post, sinon je vais rester triste pendant toute ma vie !

Suivez moi sur Facebook

Allez, maintenant que ce point est réglé, je peux continuer 🙂

Donc avec 5 autres photographes venus d’un peu partout, j’ai assisté à 4 jours ultra intenses de formation sur le photojournalisme dans le mariage.

Je vais essayer de te présenter le personnage si te ne le connais pas.

Franck c’est avant tout un journaliste. Il est le co-fondateur du collectif Item. Il se lance dans le reportage de mariage il y a 10 ans environ et est élu quasiment aussitôt Photographe of the Year par la WPJA, The Wedding Photojournalist Association. Depuis, il enchaine les récompenses par les plus grandes organisations liées aux photojournalisme et au mariage.

  • 2015
    • World Best Destination Wedding Photography / Junebug Awards
    • Top 15 Fearless Wedding Photographers
    •  Top 6 WPS Photographers
  • 2014 Top 7 WPJA Photographers
  • 2013 World Best Wedding Photography / Honorable Mention / Junebug Awards
  • 2011 / 2012 Top 15 Fearless Wedding Photographers
  • 2011 World Best Wedding Photography / Junebug Awards
  • 2010 Best International Wedding Photographers / Just Married Magazine
  • 2008 WPJA Photographer of the Year

Pour faire simple, c’est l’un des « top 10 » photographes de mariage de notre époque.[heading2]Franck Boutonnet et le mariage en quelques images[/heading2][heading2]Full Metal Wedding[/heading2]Formation mariage à Berlin

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre mais en résumé, j’ai passé 4 jours à remettre en cause toute mon approche du reportage.

Franck a été génial.

  • Il s’est totalement livré à nous.
  • Nous a forcé à sortir de nos zones de confort.
  • Il a tout fait pour nous pousser à nous dépasser.
  • A été dur mais bienveillant.

La journée la plus intense et la plus folle fut le mariage du samedi.

A l’opposé de beaucoup de formations ce n’était pas un shoot avec des modèles qui sont là pour l’occasion. Ici c’était un vrai mariage avec des vraies personnes dans une vraie église, de vraies émotions et sans filet. Certes nous étions là dans le cadre d’une formation mais si nous avions ratés les photos, un couple se serait retrouvé sans rien !

J’ai eu l’impression de courir trois marathon en cinq heures ! Clairement, ça a été le mariage le plus intense de toute ma carrière.  Non pas parce qu’il y avait 500 personnes à prendre en photo ou parce que tout allait trop vite, mais parce que Franck Boutonnet nous a coacher en live et nous a poussé, poussé, poussé, poussé bien au delà de nos limites et de nos habitudes.[heading2 xclass= »Une vraie « révélation« « ]L’illumination…[/heading2]Si tu lis un peu ce que j’écris, ou si on s’est déjà rencontré, tu sais l’ami, que de mon point de vue, le voyage est plus important que la destination.

Dans ce sens, mes photos ont pour but de capter des moments de vie avant tout. Je me place en observateur extérieur, tel un témoin invisible de la vie qui suit son cours.

Ce n’est que maintenant, après ce workshop à Berlin que je réalise le sens profond que le reportage de mariage à pour moi.  Mon approche photojournalistique du mariage est intimement  liée à ma volonté de témoigner pour l’avenir de la vie de l’époque qui est la mienne. En réalité, il s’agit presque d’un travail anthropologique.

Merci Franck pour avoir été le catalyseur de cette « illumination » !

Ma révélation d'un point de vue pro et perso

 

J’ai toujours rêvé d’immortalité.

Certes j’aimerai ne jamais mourir et avoir toujours 35 ans, mais la biologie étant ce qu’elle est, je parle ici de quelque chose de plus « intellectuel » ou bien d’ « historique ».

D’aussi longtemps que je me rappelle, j’ai voulu avoir mon nom gravé dans le marbre. Je veux qu’on se souvienne de moi. Le reportage de mariage et son approche photojournalistique trouve toute leur place dans cette volonté de marquer le temps.

Par mes images, je témoigne de la vie d’une époque. Je mets en lumière les us et coutumes d’un des événements fort d’une vie, le mariage. C’est important pour les familles, pour les couples, pour l’avenir et pour la mémoire.[heading2]Et le résultat dans tout ca ?[/heading2]J’ai pris en 5h de reportage, plus de photos que sur une journée complète de mariage.

Je n’ai pas shooté à tout va, comme certains me l’ont dit. L’approche que Franck nous a proposé est extrêmement réfléchie. Il faut vivre chaque scène jusqu’à son « full potential ». C’est quand on s’y attend le moins qu’un événement magique se produit.

Tu as surement déjà entendu parlé de l’histoire de l’origine du Coca Cola par pur hasard scientifique. C’est la même chose pour la photo, la sérendipité à une place importante dans la création.

J’ai soumis en fin de workshop une série de 8 photos qui pour moi résume la cérémonie religieuse et aussi mon expérience ressentie pendant le mariage et la formation.

Bien entendu, je lui ai trouvé un nom adapté:[heading2]

Enlightenment

[/heading2]Alors l’ami, tu sais tout maintenant, ou presque. Je pourrais te raconter encore tellement de choses au sujet de cette formation ! Peut être j’en parlerai dans un live sur Facebook.

En attendant tu peux toujours venir me poser des questions, ici en commentaire, sur les réseaux sociaux ou autour d’un café si tu veux.

A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *